Commerce

En plus de suivre les évolutions liées au commerce (changement des comportements d’achat des ménages, concepts commerciaux émergents, modifications législatives et réglementaires), l’Agence a mis en place un observatoire des linéaires commerciaux.

Depuis une dizaine d’années, l'Agence Scalen mène une observation fine des linéaires commerciaux qui permet de suivre l’évolution de l’offre commerciale sur la Métropole du Grand Nancy. Un recensement exhaustif sur le terrain a lieu une fois par an. Un relevé photographique des vitrines rend compte visuellement des différents changements. L’observatoire est également un outil de suivi et d’évaluation des politiques publiques liées au commerce. Il mesure les résultats de la stratégie métropolitaine de développement commercial en produisant chaque année des statistiques sur la structure des
pôles commerciaux périphériques de rayonnement métropolitain, le centre-ville et les pôles de quartier de Nancy à
travers plusieurs indicateurs :
• Le nombre de cellules en activité et leur secteur d’activité.
• La structuration commerciale (typologie d’un pôle, d’un linéaire, les activités commerciales prédominantes, etc.).
• Le nombre de cellules vacantes avec qualification de la vacance : 

     • Vacance structurelle (vacant depuis plus de 2 ans).
     • Vacance fonctionnelle (rotation naturelle, opportunité d’implantation).
     • Reprise annoncée ou mutation.
     • Le taux de vacance (notoirement inférieur à la moyenne).
Ces données sont consultables dans un Système d’information géolocalisé (SIG) qui transforme l’observatoire métropolitain des linéaires commerciaux en un outil opérationnel notamment dans le cadre de la mission de prospection commerciale menée par l’Agence, cette information étant utile aux développeurs d’enseignes et aux porteurs de projets indépendants
qui peuvent localiser les opportunités d’implantation dans leur environnement concurrentiel.

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation.