La valeur verte des logements : comment les étiquettes énergétiques décotent le prix des loyers ?

 

Le saviez-vous ? Les étiquettes énergétiques décotent le prix des loyers des logements mais de façon différente, selon leur taille ou leur localisation. La plupart des logements en France sont de classe énergie D (elle concerne des habitations consommant entre 151 et 230 kWh/m² par an).

Dans la Métropole du Grand Nancy, la décote peut atteindre 7 % pour les logements énergivores (DPE classes E-F-G). A l’inverse, la plus-value peut être de 8 % pour les logements les plus économes en énergie (DPE classes A-B-C).

Retrouvez l’intégralité de l’analyse dans le Cahier de Scalen n°46 consacré aux loyers du parc privé dans l’agglomération nancéienne.

Retour

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation.