La forte consommation d’énergie dans l’espace lorrain

Les sociétés développées induisent une forte consommation d’énergie. Les activités économiques telles que la production industrielle, le transport, l’utilisation et le chauffage des bâtiments tertiaires ou résidentiels, mais aussi l'agriculture, sont de grandes consommatrices d'énergie. Aussi, face à l’évolution des prix, l'efficacité énergétique est devenue au fil du temps une préoccupation majeure.

Bien plus encore, les consciences collectives évoluent et la prise en compte des problématiques énergétiques conduit à une réelle modification des comportements. On cherche à bannir, sinon réduire de manière significative, les gaspillages et autres consommations inutiles. C’est ce qu’on appelle « l’efficience énergétique ».

Pour toutes ces raisons, le secteur de l’énergie est un secteur économique à fort développement pour les futures décennies. C'est un champ d'innovation de premier plan, aussi bien dans le bâtiment (démarche HQE) que chez les énergéticiens.

Face à cet enjeu pour notre société, comment continuer à concilier progrès et préservation des ressources naturelles ? Quelles décisions locales peuvent contribuer à une politique vertueuse en termes de consommation énergétique ?

Dans ses orientations, le Pacte Lorraine 2014-2016 met l’accent sur le soutien du secteur de l’énergie. L’économie du 21e siècle doit désormais se développer dans un contexte de transition énergétique.

Cette première étude a pour objet de faire un état des lieux de la consommation énergétique de la Lorraine, en se focalisant tout d’abord sur le secteur économique puis sur le secteur résidentiel. Comment se positionne la Lorraine par rapport aux autres territoires français ? Quels sont les secteurs les plus énergivores ? Quels enseignements peut-on tirer des différences de consommation entre territoires, entre secteurs ?

Retour

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation.