Les cahiers de l’Aduan n°22 Le marché du logement ancien - 2013

Après les reprises ponctuelles constatées en 2010 et 2011, le volume des logements vendus dans l’agglomération nancéienne a diminué depuis 2012. Toutefois, avec 3 700 transactions en 2013, le marché de l’ancien connaît un recul moins important que l’année précédente (- 5 % en 2013 contre - 10 % en 2012).

Ce repli s’explique par la baisse du nombre des T1-T2 dans les transactions, particulièrement dans la commune de Nancy. Ces typologies de logements, portées habituellement par des investisseurs et qui ont dynamisé le marché pendant de nombreuses années, semblent connaître une saturation de la demande et une diminution de leur rentabilité (stabilité ou baisse des loyers, concurrence de la colocation des grands logements, alourdissement fiscal des plus-values...).

Ce ralentissement a eu peu d’effets sur les prix des transactions, qui connaissent des baisses toujours très modérées sur l’année 2013. Cependant, l’évolution cumulée sur les cinq dernières années montre une baisse globale de 5 % pour les appartements et une progression de 2 % pour des maisons.

 

Retour

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation.