Enjeux et défis transfrontaliers

La Région Grand-Est jouit d’une situation géographique stratégique en France. Grâce à ses 760 km de frontières, elle est la seule région ouverte sur 4 pays, ce qui fait d'elle la région française la plus concernée par le phénomène frontalier : 170 000 frontaliers y résident, soit 45 % des 353 000 frontaliers français. Le Luxembourg est leur première destination (80 000), devant l’Allemagne (45 000), la Suisse (35 000) et la Belgique (8 000).
Même s’il ne concerne pas l’ensemble des territoires de la région, le fait transfrontalier est marquant pour le Grand-Est. Pour nombre de ses habitants, la vie quotidienne est marquée par l’importance de ce fait transfrontalier.
Par ailleurs, la région se trouve en contact avec des territoires très dynamiques économiquement. Cette proximité génère d’importants flux et une forte mobilité. Ils font des infrastructures un enjeu central pour le Grand-Est.
Enfin, chacun de ces pays a un fonctionnement administratif différent, sa propre langue, la Suisse n’est même pas  adhérente à l’Union Européenne mais intégrée à l’espace Schengen. Par conséquent, le transfrontalier est un vrai challenge.

 

Lire le rapport final 

Retour

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation.