Le tourisme hôtelier dans le Grand Nancy de 2006 à 2011

Depuis le milieu des années 2000, les nuitées hôtelières ont davantage progressé dans l’agglomération nancéienne que dans les villes de province. Tout d’abord, l’année 2005 s’est révélée particulièrement bénéfique pour son hôtellerie avec l’arrivée du Tour de France et les manifestations culturelles « Le Temps des Lumières » (+ 3,2 points supplémentaires de croissance des nuitées par rapport aux villes de province, et + 5,8 points d’écart par rapport à l’espace urbain lorrain).

Puis, de 2006 à 2011, la croissance des nuitées est de 7,1 % dans l’agglomération contre 3,4 % dans les villes de province. Cet écart tient essentiellement au bond enregistré avec l’arrivée, en 2007, du TGV. Celui-ci aurait alors majoré le nombre de nuitées hôtelières de 9 % environ. La baisse l’année suivante, par contrecoup, a réduit l’écart et fait convergé les évolutions du tourisme hôtelier dans le Grand Nancy et les villes de province. Mais le bénéfice du TGV s’est maintenu.

Retour

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation.